menu du haut

moteur 4 temps

Le moteur 4 temps est composé d’une came, d’une soupape, d’une bougie, d’un piston, d’un vilebrequin, de la distribution de la lubrification ainsi que de la chambre de combustion.

 

Le cycle d’un moteur 4 temps est caractérisé par 4 phases majeures  : l’aspiration (admission), la compression, l’explosion (la détente) et la sortie ( échappement)

 

Le moteur est dit 4 temps car le cycle se fait en deux tours de vilebrequin, ou bien 1 tour d’arbre à cames.

 

Pour que le vilebrequin puisse tourner 2 fois plus il faut le pignon de l’arbre à cames soit 2 fois plus grand .

 

  • l’aspiration

 

la soupape d’admission est ouverte ce qui permet au piston de descendre.

 

De cette décente ce crée une sorte de dépression, c’est alors que le mélange air essence est aspirer dans le cylindre.

 

  • la compression

 

La culasse est rendue hermétique par la fermeture des 2 soupapes. Du fait de ça remontait le piston comprime le mélange air essence. La compression elle seule va crée tellement d’énergie que la température à l’intérieur va être aux alentours de 300 degrés. Il est possible que la température augmente encore de quelques dizaines de degrés en plus, si c’est le cas. Le mélange peut s’enflammer tout seul on parle alors d’auto-allumage.

 

  • l’explosion

 

Dans cette troisième  phases les soupapes restent fermées

Au moment ou le piston est au sommet (point le plus haut), une étincelle jaillit au niveau de la bougie ce qui fait que le gaz s’enflamme. Ce qui a comme conséquence directe, l’élévation de la pression à l’intérieur du moteur, ce qui pousse alors le piston à rejoindre le point le bas.

 

  • la sortie

une fois l’énergie libéré, la quatrième mouvement à lieu, c’est l’ouverture de la soupape d’échappement qui va libéré les gaz  par le tuyau jusqu’à rejoindre l’air libre.

 

+33 (0) 762635195